Liste des crises monétaires et financières


Les capitalistes ne répondent pas à la question du sens, cela ne rentre pas dans leurs préoccupations, contrairement aux dominants antérieurs. Dufour est en phase avec le constat de Toni Negri:

Menu de navigation


Un des modèles postmodernes est celui des ordinateurs et du réseau. Il est appréhendé comme un ensemble computationnel et connexionniste. Une des sources de ce modèle est la cybernétique. Notre monde est intégralement constitué de systèmes, vivants ou non-vivants, imbriqués et en interaction.

Nous sommes à la fois dans la continuité du projet moderne et dans des modélisations, qui ont rompu avec le mécanisme de la modernité. La complexité des phénomènes étudiés impose de nouvelles hypothèses. Le modèle connexionniste est aussi une façon de voir et de développer les liens entre les humains. Elle renvoie à la métaphore dionysiaque de la confusion: Les influences fonctionnent dans tous les sens. La philosophie politique utilise la notion de biopolitique pour analyser cette politique qui prend la vie, toute la vie.

Dès la première phrase, il annonce: Cet événement est symboliquement important. Près de cinq cent mille mètres carrés de logements sociaux avaient été construits pour loger des Américains pauvres. Il était constitué de 33 immeubles de onze étages et comportait logements. Le postmodernisme en architecture ne veut plus appliquer les principes de Le Corbusier ou du Bauhaus.

Ce courant esthétique a le goût des citations. Celui-ci assume son postmodernisme. Ces premiers pas, revendiqués et assumés ouvertement par le postmodernisme, ne se reconnaissent plus dans les avant-gardes. Le mouvement des avant-gardes se présentait toujours comme le dernier moment du progrès ou le nec plus ultra de la critique.

La notion de représentation est en crise, ce constat ne fait plus débat. La culture de masse accepte le kitsch. Dans la postmodernité, les productions culturelles descendent vers le public.

Le patchwork et la mosaïque sont devenus des formes banales. Jean-François Lyotard parle du postmoderne comme du degré zéro de la culture générale contemporaine: Selon cette approche, la postmodernité est liée à la société postindustrielle. La postmodernité est le résultat de la modernité: Ce qui conduit à analyser le postmodernisme comme une expression artistique du capitalisme tardif. La culture et le savoir sont des marchandises banalisées. Alex Allinicos dans son article Postmodernisme: Le premier stade du capitalisme classique, compétitif, avait comme contrepartie culturelle le réalisme des grands romanciers du dix-neuvième siècle comme Balzac, Dickens et Tolstoï.

La deuxième phase, le capitalisme monopoliste, a donné naissance au mouvement moderniste du début du vingtième siècle — Picasso, Joyce et Le Corbusier. Cette analyse est assez pessimiste, mais elle nous semble lucide sur notre situation où la marchandise et le spectacle prennent toute la vie. La crise de civilisation, qui est notre présupposé de départ, est bien celle du développement du capitalisme contemporain. La question a été ouvertement posée par Lyotard en Le mot est en usage sur le continent américain, sous la plume de sociologues et de critiques.

Pourtant, son ouvrage est bien un livre de philosophie. Il obtiendra le premier prix pour son Discours sur les sciences et les arts. Ce texte est structuré de façon classique: Le rôle de la science et le développement des techniques sont importants dans cette transformation. Le changement technologique a une influence importante sur la recherche et la transmission des connaissances. Le lien entre le savoir et le pouvoir est central dans la nouvelle époque: Le lien entre le savoir et le pouvoir on le trouve également chez Michel Foucault.

Pour Lyotard, la question de la légitimation du savoir se pose. La modernité technique est déconnectée du progrès social. Lyotard constate que les règles de vérité dans la science sont immanentes au jeu scientifique lui-même. La validation, la légitimation sont appuyées sur le récit humaniste des Lumières.

Il prend acte de la fin des théories messianiques exprimées dans le discours émancipateur de la classe ouvrière ou dans la philosophie des Lumières. Lyotard met en cause les récits qui fondaient et légitimaient la modernité. Il insiste sur la différence entre la modernité et la postmodernité. Il écrit son livre à un moment où il a rejeté le marxisme et la psychanalyse. Il argumente en étudiant les transformations du capitalisme: Sa philosophie est une mise en évidence des implicites de la modernité.

Le développement de la science change de base avec les mutations du capitalisme. Les questions de Lyotard sont un plaidoyer pour un humanisme reconstruit. La postmodernité est une nouvelle époque du capitalisme, et ce capitalisme est inhumain. La marchandisation lui paraît un horizon mental très prégnant. Il est un des premiers à mettre en évidence les présupposés du capitalisme postmoderne: La démarche de Lyotard a un côté paradoxal.

Son point de vue et ses arguments sont critiques, mais en même temps, il fait exister la postmodernité en la nommant. Sa parole a eu un aspect performatif. Son nom est devenu comme une borne qui signale un avant et un après.

Il est possible de résumer cette approche et ce qui en sera retenu ainsi: Très souvent, la postmodernité est associée à la relativisation ou est synonyme de relativisme. Les analyses de Lyotard ont contribué à cette définition. Sa posture était à la fois critique et participante. Le philosophe est descendu de sa chaire, il est à la fois théoricien et praticien de la postmodernité. Nous pouvons y déceler une réminiscence de la praxis marxiste.

Il refusait le structuralisme, mais la déconstruction a été souvent comprise comme utilisant la recherche des significations obtenues en décomposant la structure du langage. Les concepts sont créés par leur façon de différer. Il refuse la notion de transcendance et celle de vérité première. Il veut aller au-delà des articulations binaires: Il nous indique également la base sur laquelle va se développer ce contre-sens: Ce terme sera repris par Luce Iragaray qui va théoriser un différentialisme féministe.

Nous nous trouvons donc avec deux approches: Jacques Derrida avait déjà essayé de préciser sa pensée en presque dix ans auparavant: Elle ne peut pas être une discipline ou une méthode.

Bien entendu, il peut y avoir des régularités dans les manières de poser un certain type de questions de style déconstructif. De ce point de vue, je crois que cela peut donner lieu à enseignement, cela peut avoir des effets de discipline, etc. Pourtant, malgré les protestations de Derrida, la déconstruction est devenue une attitude méthodologique. Mais ce relativisme a aussi ouvert la porte à toutes les dérives.

Maintenant, nous rencontrons la déconstruction partout. Le contre-sens incorrigible dénoncé par Derrida, créateur du concept, est massif dans la postmodernité. Derrida a gagné et perdu en même temps, ce qui est typiquement postmoderne. La déconstruction a été adoptée par la société, mais entre-temps elle a changé de sens. La fragmentation sociale qui en résulte est une caractéristique de notre période postmoderne.

Il échappe en partie au modèle de Bauman, qui décrit les théoriciens modernes comme des législateurs et les postmodernes comme des interprètes. Derrida a bien été un interprète, il travaillait sur le texte.

Cette prise de position est une critique politique et non un accompagnement de ce qui apparaît. Ce concept, dans son contenu, ressemble à celui de paradigme employé par Thomas Kuhn. Pour Foucault il existe un lien entre la construction du savoir et le pouvoir. Son étude a un aspect généalogique, le lien avec Nietzsche est assumé. Il définit le pouvoir comme une relation. Dans son livre Surveiller et punir, paru en , il étudie le pouvoir comme un dispositif, un agencement.

Ce dispositif permet de voir sans être vu. Il montre également que nous sommes passés du contrôle des corps au contrôle des esprits. La surveillance des comportements: Quatre investissements du corps par le pouvoir sont décrits dans Surveiller et punir: Le contremaître, le surveillant de prison exercent du pouvoir. Sa philosophie ne peut pas se séparer de la vie. La réponse philosophique ne peut être séparée des choix de vie pour Foucault. Ils y ont gagné à coup sûr une conscience beaucoup plus concrète et immédiate des luttes.

Et ils ont rencontré là des problèmes qui étaient spécifiques, non universels, différents souvent de ceux du prolétariat ou des masses. La question de savoir si Foucault a été postmoderne reste en suspens. Sa philosophie a déplacé les analyses sur le pouvoir. Il a cherché à montrer que chaque époque produisait un discours dominant et cohérent.

Cet ordre du discours énonce la vérité sur le monde et impose ses normes. Sa conception du pouvoir comme relation et comme dispositif est devenue un lieu commun au sein des sciences humaines. Il a commencé par critiquer les abus du sociologisme et du psychologisme. On peut dire que les idées novatrices de Foucault font maintenant partie de la boîte à outils critique postmoderne: Toni Negri, par exemple, cite Foucault comme une référence majeure: Michel Foucault, comme Jacques Derrida, est maintenant un auteur postmoderne.

La vulgarisation et la dissémination des textes et des thèses ont inclu ces deux auteurs dans la postmodernité. Un peu plus tard il parlera de champ social. Son approche théorique peut se lire comme une injonction à changer, un appui pour le devenir autre, une visée éthique. Il développe cette approche dans un cours de intitulé Théorie des multiplicités chez Bergson. Il ne reprend pas le côté spirituel de Bergson: Notre culture, marquée par la science, a tendance à lier espace et durée.

Cette manière de voir refuse les notions philosophiques négatives: Pour Deleuze, ce sont des fictions qui nient la vision différentielle du monde. La différence, pour Deleuze, est interne au monde, elle est un processus, une différenciation virtuelle ou réelle actualisée. La durée reste une méthode pour appréhender le réel et devient ontologie. Dans une présentation de la philosophie de Deleuze, un commentateur reconnaît que ce concept peut poser problème: Cet interprète insiste sur la différence comme être.

Il rappelle le mot même de Deleuze: Deleuze utilise des notions nouvelles et inhabituelles en philosophie: La ritournelle, par exemple: Elle fabrique du temps.

Comme la ritournelle, la déterritorialisation concerne le monde artistique et le champ social et politique. Pour Deleuze et Guattari, la question de la déterritorialisation est liée au fonctionnement même du capitalisme: La loi de la valeur quantifie et universalise.

Les machines désirantes sont captées et intégrées au processus de marchandisation mondiale. Chez Deleuze et Guattari, le désir est défini comme production selon la perspective vitaliste propre à ces deux auteurs: Le modèle du rhizome est associé au nomadisme.

Dans le contexte des sociétés de contrôle, la différence vise la création. La critique permet de se débarrasser des mystifications, qui empoisonnent la vie comme la morale. La morale utilise des critères transcendants extérieurs à la vie: La philosophie de Deleuze encourage alors les possibilités de création pour vivre autrement.

Pour lui, être de gauche est une affaire de perception: Donc, je peux dire, à la lettre: Deleuze écrit une philosophie de la puissance. Il se situe dans la continuité de Spinoza. Gilles Deleuze a produit sa philosophie dans la postmodernité et pour la postmodernité.

Pour lui, la philosophie est système, une philosophie de la création selon Arnaud Bouaniche. Un écho à la biopolitique de Foucault. Il nous reste à poser la question de savoir si Gilles Deleuze est un philosophe postmoderne. Le succès de la pensée de Deleuze est indéniable. Il a conquis les surfeurs, de nombreux artistes, beaucoup de militants politiques, des étudiants en philosophie et quelques professeurs.

Effectivement Gilles Deleuze a su nous parler. Et son message, si important, ne doit surtout pas rester aux mains des universitaires, des analystes et exégètes de tous poils: Ces machines interviennent dans tous les domaines de la vie. Ces théories peuvent être utilisées de façon opposée: Nous avons déjà rencontré cet auteur avec sa critique de la raison et son éloge de la raison sensible. En continuité avec cette première rencontre, nous allons maintenant aborder sa sociologie.

Selon ses propres termes: Le local, parce que Maffesoli remarque: Dans les jungles de pierre que sont les mégapoles contemporaines, la tribu joue le rôle qui était le sien dans la jungle stricto sensu. Les identifications multiples, par contre, se multiplient.

Devenir spiralesque du monde! Son analyse sur le tribalisme est surprenante. Il valorise les tentatives des humains dans le cadre contemporain, mais il accepte le cadre, il ne le conteste pas. Il accompagne et interprète.

Sa position correspond bien au modèle de Bauman sur les intellectuels postmodernes. Effectivement, Maffesoli se refuse à être un législateur. Maffesoli parle également du réenchantement du monde. Amour de ce monde-ci.

Désintérêt pour les arrières-mondes possibles. Un situationisme généralisé en quelque sorte. Laissons là les certitudes compassées du bourgeoisisme finissant. La thématique du tragique est le vigoureux appel à penser le réenchantement du monde. Selon ces auteurs, il existe deux types de critiques, la critique sociale et la critique artiste: La critique sociale a plutôt été portée par les syndicats et les courants politiques comme le socialisme et le communisme.

Quant à la critique artiste, elle est rattachée à la révolte de Mai et aux diverses avant-gardes artistiques.

Un monde où la communication, la rapidité, la souplesse, la réactivité sont la règle. Il faut être capable de tirer parti de tout et ce dans toutes les situations. Nomadisme, adaptabilité sont des concepts parfaitement intégrés au système managérial. Cette évolution accentue la pression sur les salariés, les managers transfèrent sur leurs épaules le facteur risque.

Christophe Dejours a observé ce phénomène dans son livre Souffrance en France. Ce faisant, la domination, le rapport de violence réelle et symbolique lié au salariat est occulté. Ce livre nous explique comment le système capitaliste est capable de produire les conditions de possibilité de sa survie et de son renforcement.

Il a été contraint de quitter la Pologne communiste en lors des persécutions antisémites. Le lien de causalité est perçu comme diffus, voire complètement dissous. Il est plongé dans une certaine irréalité du temps confronté à des rencontres aléatoires. Pour lui, nous sommes dans un désordre mondial. Bauman analyse le déclin des États et leur multiplication selon la même causalité. Selon des chiffres de , la tendance est la même: Les flux les plus importants en valeur, les plus rapides, les plus fluides et les plus constants concernent les capitaux.

Chaque jour le volume des transactions sur le marché des changes est plus que 60 fois supérieur au volume journalier du commerce mondial.

Cette circulation est caractérisée par une unité de lieu: Dans ce cadre, il estime que la notion même de politique est problématique. Cette analyse du rôle pénal des États est assez proche de celle de Loic Wacquant. Celui-ci parle des prisons de la misère et des choix de société qui ont choisi de punir les pauvres. Pour Zygmunt Bauman, en particulier dans son livre sur Le coût humain de la mondialisation, nous sommes bel et bien pris dans une stratégie de la différentiation.

La survie dans les mégalopoles implique une séparation - exclusion. Ce constat est du même ordre que celui qui note un changement radical dans la façon de faire la guerre. Zygmunt Bauman revient sur la notion de panoptikon employée par Michel Foucault.

Il explique que le panoptique était une machine de guerre contre la différence, contre la liberté de choix et contre la diversité. Il analyse le développement des systèmes informatiques comme ce qui permet la mobilité à une certaine catégorie de population et oblige les autres à la fixité. Il synthétise cela en disant que les locaux regardent les mondiaux.

Les pauvres sont nourris avec le spectacle des riches. Le constat est confirmé par les chiffres concernants le temps passé à regarder la télévision.

Les statistiques concernant le temps passé devant la télévision montrent que ce spectacle fonctionne bien: Il note trois thèses qui recouvrent idéologiquement ce phénomène. Le thème du danger est immédiatement associé à ces contrées, le besoin de forteresse est ainsi présenté pour se protéger de leur violence.

Il faut toujours et sans arrêt mobiliser le consommateur. La satisfaction est le malheur du consommateur et le capitalisme nous installe dans une perpétuelle tentation et la dépendance. Nous alternons consommation et insatisfaction pour le plus grand bien du capitalisme. Pour lui, la consommation implique le mouvement permanent. La société actuelle nous laisse toujours insatisfaits pour mieux se perpétuer. Le nombre de personnes condamnées, emprisonnées augmente sans cesse. Le monde tend vers une dualité extrême: Dans un article publié par le journal Libération en , Zygmunt Bauman évoque Une planète pleine et sans espace.

Nous sommes confrontés de nouveau au paradoxe de la postmodernité. Si la cause des difficultés est sociale, le changement doit être social. Son livre sur les intellectuels est une critique de la décadence des intellectuels. Un libraire en résume le propos: La société postmoderne a fait du monde un marché au sein duquel les individus se sentent protégés des peurs extérieures et du vide social.

Bauman évoque la vie en miettes pour décrire la postmodernité en La sociologie de Zygmunt Bauman nous transmet des analyses pessimistes, sans doute est-ce le prix de la lucidité. Eve Chiapello et Luc Boltanski nous ont expliqué comment les capitalistes et le management ont intégré la critique artiste pour se renforcer. Bauman constate les effets du processus dans la postmodernité, un des résultats de son travail est le suivant: Il paraît en Ce qui situe les débuts de la postmodernité à la fin des années soixante-dix du XXe siècle.

Les artistes en parlent les premiers, presque aussitôt suivis par un philosophe: Des sociologues abordent le sujet à la fin des années quatre-vingt, soit dix ans après et des psychanalystes constatent les effet psychiques environ cinq ans plus tard. Au-delà des apparences classiques, hystérie ou névrose obsessionnelle, les blessures narcissiques, les risques de psychose, les symptômes psychosomatiques montrent tous une particulière difficulté à se représenter.

Il publie successivement trois livres qui forment une suite. Ehrenberg propose de voir la dépression comme une pathologie du changement et non comme le résultat de la misère économique et sociale.

Si la névrose est une maladie liée à la loi, à la culpabilité, au conflit, la dépression au contraire est fondamentalement associée à un déficit, à une insuffisance.

Le conflit qui règne au sein de tout être névrosé pourrait être un soutien de taille, un moteur pour le dépressif qui manque de tout. Pour pallier ce vide, de plus en plus de dépressifs recourent à la drogue, pour se donner une contenance contre ce vide omniprésent, ou pour fuir simplement leur dépression. Observant ce manque de conflictualité au sein de la dépression, Ehrenberg constate alors que le débat est passé à un autre niveau: Le mot psychose étant réservé aux affections les plus graves.

Les définitions classiques de ces maladies font partie du cursus scolaire. Un cours pour les étudiants en kinésithérapie nous propose de façon classique et un peu datée à la façon de Freud ces définitions au chapitre psychopathologie: La castration apparaît alors non plus comme une représentation symbolique mais comme une menace réelle. La proximité de la psychose est un des éléments constitutifs de la définition. Les états-limites ont été apparentés tour à tour aux préschizophrénies, aux schizophrénies incipiens, aux déséquilibres et aux névroses atypiques, aux cas classiquement dénommées schizomanies, aux maladies du caractère ou même aux comportements pervers.

Le DSM-3 nous dit ceci: Le DSM requiert au moins cinq des manifestations suivantes: Son article a pour titre Une psychanalyse postmoderne: Une idéologie qui conduit progressivement à exclure la notion de limites. On passe toujours par les mots des autres, à commencer ceux de notre mère.

La figure du père, ou de la personne qui en tient lieu, montre comment le désir est vivable. Ce qui explique que, quand il y a forclusion, la symbolisation ne fonctionne pas très bien. Freud avait déjà expliqué que la civilisation humaine fonctionnait en appui sur cette limitation de jouissance: Chaque sujet est introduit, contraint et forcé, à ce mode de traitement par ces éducateurs naturels que sont les parents.

Le désir naissant de cet empêchement de base que je nomme traitement. Il va intégrer le non à la jouissance. Les jouissances sont fabriquées, artificielles et font partie des produits de cette nouvelle économie psychique. Cette nouvelle économie psychique est-elle si pessimiste? Il a publié un livre sur Les corps angéliques de la postmodernité. Il emploie ouvertement le concept. Cet angélisme se manifeste de multiples façons: Et pour se faire souffrir, afin de retrouver des sensations qui nous appartiennent en propre!

Privé de rêves, le corps se fige! Enfin retour à la réalité: On a beau multiplier les recherches, les forages en mer profonde, au bout du compte, le débit au bout du robinet est de plus en plus faible.

Je sais pas pour le reste, mais le pétrole on en a encore pour au moins ans. Je suis peut-être utopique je suis complétement utopique.. Mais le message a du mal à passer, certainement à cause de raisonnements religieux de la part des chefs et de la population. Nous, les humains, on est juste meilleurs que les autres!! A votre service, Pierre. Les vendeurs de panique traversent les âges comme les prêcheurs de guerre sainte et les profiteurs économiques.

La Terre vous remercie et vous retrouvera avec plaisir en Au contraire, le taux de croissance diminue, mais évidemment il y a toujours, mécaniquement, une augmentation: Les démographes pensent que la stabilisation se situera dans la seconde moitié de notre siècle.

En , son économie se portait très bien, les agences de notation et les journalistes sérieux louaient sa capacité à tenir un budget équilibré et… ses sportifs avaient déjà commencé à gagner dans presque toutes les spécialités.

Il arrive souvent que les évolutions ne soient pas linéaires. Heureusement, il y a des gens qui sont assez méthodiques pour observer les petits détails. Au départ de Franco, elle était pauvre et obscurantiste et avait oublié son prestigieux héritage. Rousseau est un nigaud: Même si nous ne reconnaissons plus le monde en crayolor de nos fantasmes passéistes.

La morale injectée dans cette discussion est non seulement pitoyable mais contre-productive. Ça donnera un peu de crédibilité aux religieux. Quoi de plus catastrophique que des Apocalypses et Messies. Les religions sont un détournement de la Raison et on aura besoin de celle-la. Mais en une chose vous avez raison: Ah oui et autre chose Mr. Les abeilles et autres insectes ne sont pas adaptés ni adaptables à la vie sous les aviocirrus, leurs yeux à facettes et leurs ocelles ne sont pas conçus pour.

Les glaces ont déjà tellement fondu que le point de non retour est peut-être déjà atteint. En cette année nous avons clairement atteint le virage ascendant de la courbe exponentielle des dégâts apportés par un trafic aérien excessif. Notre monde est déjà fini, maintenant.

Nous sommes avons attaqué la phase de dépérissement. Votre argument est invalide. Venez à Nancy vous verrez un authentique ciel bleu et des apiculteurs qui prospèrent. Merci de me mettre en contact avec eux. Je cherche à prendre de nouvelles photos et vidéos. Cette année la plupart des abeilles souffre de faim malgré les prairies fleuries. Aveuglées elles ne peuvent se déplacer suffisamment.

Cet article fait froid dans le dos, tout comme la plupart des commentaires qui parlent de catastrophisme exagéré. A les lire, on se dit que tout va très bien madame la marquise.

Les pouvoirs politiques du monde entier ne se préoccupent que du court-terme. Il reste à espérer que des groupes de pression importants et influents se mettent en place à travers la planète pour avertir et agir. Une sorte de terrorisme vert.

Nous sommes bien trop nombreux. Mes parents ne comprennent pas pourquoi et me trouvent egoiste. Ou parce que nous vivons de plus en plus vieux? Ou encore, soyons fous: Maintenant, cela ne pourrait-il pas se traduire par la prépondérance du cerveau des émotions sur le néocortex? Cela se dit encore: Dans un monde fini, peut-on t. Si vous voulez rester crédible évitez de citer Laurent Nottale. Hop, réapparition des thèses malthusiennes, vielle de ans, annonçant une catastrophe toujours imminente, et qui jamais ne se produit.

Le prosélytisme est inutile. Et si vous avez torts, au moins, vous ne nous aurez pas cassé les pieds, avec un écologisme extrémiste qui nuit à sa propre cause. Il se trouve que le drame de Cassandre fut de ne jamais être écoutée, alors que ses prédictions étaient toujours justes…. Je pense depuis plusieurs années que nous?

Divisé la population par 7 en 3 générations ce qui nous fait 60 ou 75 ans selon comment vous comptez? On commence par qui? Mais pour moi la décroissance de la population humaine est inévitable. Ok pour le mode de vie occidental pour 1 milliard, je ne savais pas et je serai tenté de vous faire confiance encore que je ne vois pas comment les énergies fossiles se renouvellent avec un consommation de 1 milliard de personnes.

Mais ce point ne peut justifier le fait de procéder à un suicide collectif de 6 milliards de personnes. Il nous reste donc, comme vous le citez justement, la natalité réduite.

Ok mais alors 2 questions se soulèvent: Autre question déjà un peu écrite dans mon point précédent: Donc la solution de la décroissance de la population humaine ne va pas du moins dans les quantités que JFC a donné.

Sans compter que vous utiliser des termes abusifs. Avec ou sans homes? Cette espèce animale, Homo, est seulement partiellement raisonnable. Peut être que une autre, de sa souche ou pas, émergera. Dans ce grand débat, juste une petite remarque: Et toujours plus profond, la tête des autruches dans le sable, pour ne pas entendre le bruit assourdissant de cette fin qui les terrifie.

Les animaux les plus sensibles, dont les humains évidemment, périront. Resteront les plus résistants, à la gloire du darwinisme. Prêtes à tout recommencer. Vous venez de mettre le doigt dessus. Toutes les religions sont contre le contrôle des naissances, religions chrétiennes et musulmanes en tête.

Mais les humains ont tellement peur de mourir, et surtout de vivre que nombreux sont ceux qui se laissent ainsi manipuler. Pourtant il semble que ce soit la voix qui nous permettrait de répondre à bien des problématiques. Même si il ne faut pas oublier que se sont les pays riches comme le nôtre qui gaspillent et polluent le plus. Je crois que les homards sont cuits!!! La nature va donc couper le feu et re passer a la soupe primitive.

Au début du XIXème siècle, on nous assurait que la terre serait devenue invivable en Comme quoi on arrête pas le progrès, on a gagné 50 ans de répit.

De toute façon il a été montré cf. Réponse complètement futile et puérile de matt. Telle est la solution! Et ceux qui restent, pendant ce temps? Qui se contrefout de miser sur des énergies propres et non-polluantes et qui privilégie, par exemple, un protocole de Kyoto pathétiquement risible?

Je peux racheter la part de pollution de mon pays voisin? Mais ce sont les politiques qui peuvent à la longue réellement inverser la tendance par une série de lois qui pourraient évoluer ce contexte alarmant. Tant que nos élus se confortent dans un système qui met le profit avant les hommes, il ne peut rien se dégager de bon. Les faits sont une chose, leur interprétation en est une autre. La science est sujette à interprétation, comme tout le reste. De temps en temps on revient sur cet hypothèse..

Les 7 crises auraient tout de meme eu lieu Si ces chercheurs publient dans Nature, Science et Vie, etc. Je sais ce que les lobbyistes et autres idiots utiles vont me dire: Une même espèce fédérée et humble est capable de changer beaucoup de choses, sur plusieurs générations. Montrez-moi une libellule à vapeur ou un escargot thermonucléaire, et on en reparlera. Vivre en adéquation avec la planète serait peut-être vivre en adéquation avec soi-même et avec les autres.

Réfléchir avant de réagir ne semble pas donné à tout le monde. Enfin, pour Mr Cyclopède, ça serait plutot des minutes de silences depuis quelques années déja…. Bien sûr, la planète survivra à notre passage. Mais faut-il être à ce point aveugle pour ne pas voir que la ponction humaine sur les ressources naturelles depuis ans croît à un rythme insoutenable?

Que malgré nos capacités technologiques avancées nous continuons à nous enferrer dans ce chemin borgne qui fait reposer notre société dans la consommation des produits qui viendront obligatoirement, à plus ou moins brève échéance, à manquer?

Que nous détruisons le surplus des récoltes pour maintenir les cours du marché? Mais bien entendu, il faudra attendre que le point de non retour soit atteint pour que quelque chose se mette réellement en place. Le fric, le fric, le fric et toujours le fric. Vous avez beau philosopher sur la condition humaine et sa supériorité mais dans ans nos petits enfants se tordront de douleur. Le fait est que on ne pourra pas être infiniment plus nombreux.

Il y a une limite de population humaine maximum. De plus notre progression technologique a fait que on est capable de produire plus avec moins en temps de ressource et de gens tout en augmentant la pression sur le systeme ecologique: La solution serait de determiner un taux de naissance par couple, tout simplement.

Ni 0, ni 2… mais un chiffres bien calculee pour gerer que notre population diminue de maniere progressive. Mais ne serait ce que avec 1,5 enfant par couples sur 3 ou 4 generations, on resoudrait les problemes de pression ecologique, le chomage, confort de vie, etc…. Bien sur les abrutis du coin vont me dire: Le nombre de billet disponible seras modifie en fonction des conditions demographique du moment. La encore, certains vont dire: Même pas besoin de faire tout ça.

La contraception gratuite pour tout le monde pourrait suffire. Et arrêter de subventionner le 3eme enfant comme chez nous. Pouvoir avoir un enfant est une opportunité, au sens de possibilité que vous donne ou non la vie.

Pourtant, quoi de plus absurde que de toujours contester les lois naturelles? Parce que quelle que soit la méthode utilisée nous ne créons pas la vie, qui elle requiert toujours une cellule femelle et une cellule mâle. La science ne permet pas de contourner cette réalité. Ça devrait nous interpeller.

Et je précise que je suis athée et ni misogyne, ni homophobe. Pour une personne qui vieillit bien, combien se retrouvent dans la dépendance à attendre le temps qui passe?!

Encore une fois la question du sens me paraît centrale, y compris en fin de vie. Ca a toujours fini par une guerre. Certains écologistes et la plupart des commentaires que je lis ici me font franchement peur! Donc dans cet optique, est-ce que notre civilisation change, adapte son style de vie pour pouvoir survivre?

Alors, réfléchissez 30 seconde …. Et certainement que des espèces survivront très bien. Le drame il existe seulement au niveau humain. Pour , je ne sais pas. Selon lui, atteindre un tel objectif exigerait: Quel riche à triches? Pas que les envies de pétrole issu des algues et le fractionnement du shiste en cause!!! Mais qui le voudra réellement de sortir des addictions qui ne donnent rien que le pire! Et puis plus en avant cela se profile Tabula rasa sur les restes guerres , et sur les écosystèmes déjà ruinés on consommera tout.

Pour illustrer la notion de peak point mentionée par papyscha, Je vous suggére un docu: Bon courage à tous pour les années à venir,.. Live off the land!!! Le néant intellectuel, aussi vaste et affreux que celui qui nous menace. Ces deux commentaires sont symboliques. Heureusement que vers la fin, les réactions relèvent le niveau parler écologie avec une huitre!? Tu es certain de ne pas en avoir le QI?

De plus, le problème ne vient pas de vous amis bloggeurs. La plupart des humains sont des moutons, moi la première. Voilà comment le monde fonctionne. Ce me semblait passé de mode, mais non…. Ce diagramme représente des unités arbitraires pour annoncer un transition catastrophique. Cela entraine-t-il un changement catastrophique de notre écosystème? Donc ce concept me paraît sans intérêt. Cette limite varie de 0. Où pourrait-on le classer là dedans?

A 20, beaucoup moins. A , ça fini en carnage. Elles se sont juste auto-décimées. Les humains ont ce pouvoir, et cela bien avant Et là, écologie et développement durable ou pas, la Planète elle-même pourrait en prendre un sacré coup. Ne vous en faites pas notre superdwarf va créer une commission idoîne. Le rapport devra être rendu en En attendant il sera interdit à la planète de se réchauffer. Il ne faut pas croire tout ce que publient les revues, même scientifiques, même prestigieuses.

On peut demander aux chercheurs en question, pourquoi Pourquoi pas ou Et pourtant il est evident que nous DEJA trop. La Chine passera de 1. Tous les pays doivent mettre en place un strict controle des naissances. On continue comme avant, de toutes façons, ceux qui vont morfler ce sont jamais que des pauvres; et quand ce sera le tour des riches je me contredis, là? En plus faudra repeupler la planète je me contredis, là? Merci pour ce catechisme mon pere….

L eco nazisme nous guette, sournoisement, lentement mais surement. Qui a votre avis sera chargé de choisir qui a le droit de se reproduire? Controle des naissances, eugenisme, voila ce qui attend l homme et ses insupportables libertés.

Je me documente sur des thèmes liés à la décroissance, à la simplicité volontaire, à des ouvrages écrits par Pierre Rabhi et je pense que ces précurseurs ont raison. Je vous assurent que les principes de simplicité volontaire ne sont nullement un retour au new-age. Et nous ne serons pas tous des éleveurs de brebis dans le Larzac. Ces mêmes groupes qui échappent à toute emprise des gouvernements, fiscale, sociale, environnementale.

Et qui au contraire, influencent la production de lois favorables à leurs activités. Pensez vous que le nucléaire soit la panacée? Vous vouliez en sortir? Dommage, la voiture électrique arrive. On devient aigri et on dit merde à la vie. La vie est apocalypse et tout ce que tu écris est vrai. Mais un jour, on tombe sur un article, un reportage.

On avance, on lit, on écoute et on se rend compte que les gens en ont marre et de plus en plus, sont prêts à changer. A vivre mieux avec moins. Je sais que je ne suis rien mais un peu de rien est toujours mieux que rien du tout.

Trop de gens en ont assez de ce choix de vie qui leur est imposé. Tu objectes brillamment tous les problèmes à résoudre mais tu les énumères. Cherchons et nous trouverons une multitude de projets en ce sens. Je comprend que vous soyez aigris à force de prendre exemple sur des gens qui prônent la médiocrité comme art de vivre. Bravo pour cette publication, même sans ça et a notre échelle on constate que le climat est entrain de changer a une vitesse flagrante.

Tout cela est triste pour nous, et surtout pour nos enfants. Là, on voit que le scientisme est bien une religion. Bonjour, débat inintéressant sur un enjeux primordial. A quoi cela sert il? Nous ne sommes pas responsables des choix énergétiques passés mais nous pouvons influencés les choix futurs. Bonne journée Camarades Terriens! Juste une petite rectification nous ne sommes pas passés par le chimpanzé ou le bonobo, nous avons avons évolué parallèlement à eux, nous faisons partie du même ordre mais nous sommes une espèce différente et nous avons un ancêtre commun avec les champignons, les arbres etc….

Ceci est également faux, nous avons évolués différemment mais les animaux sont aussi évolués que nous la. La biodiversite etant selon moi organisée de façon concentrique, plus le fait que notre code genetique soit aussi proche de celui de singe me pousse à penser que nous ne sommes pas bcp plus evoluer genetiquement que les grands singes.

Comment appelez vous cette capacité? Je suis peiné par les commentaires que je lis, tous ou presque plus extrémistes les uns que les autres. Les journalistes sont partis en vacances et les relecteurs aussi. Pour les colonnes, restent les gros marronniers et les petites plumes. Pour diminuez la population terrienne sans massacrer tout le monde ni faire de contrôle des naissance il y a une solution: On en est à combien de planètes colonisées maintenant, du coup?

On me dit jamais rien, à moi. Non, on ne peut pas aller coloniser une autre planète. On peut essayer, au mieux, et ça ne se présente pas si bien que ça, pour le moment..

Voilà le programme pour Sarkozy en pour être élu: La question du système économique est très rarement abordé. Alors juste pour me faire incendier, je fais part de qq réflexions: Mais réfléchir sur ces points là demande à fédérer, à lutter collectivement…dur, dur! Cher Guimo, avez vous des propositions, ou pour vous, le monde dans lequel nous vivons est le meilleur des mondes possibles certainement pour vous mais pour la majorité? Jamais un seul argument sur le fond.

Et vous parlez de dénigrement? Après commentaires, je commençais à avoir peur. Le débat est au ras des pâquerettes par ici. Progrès technique et technologique? Trololo le bien nommé, peux-tu me dire où sont les arguments sur le fond dans ton message? Le dogme et le mépris, dis-tu? Tu veux dire ces choses que transpirent chacun de tes mots?

Le tout est de porter sur lui le bon regard. Ne pas être blasé, mais respectueux, humble et ouvert à la beauté. Enfin, pour répondre à Guillaume: Ceux qui sont en trop grand nombre, ce sont nous. Nous qui consommons plus que nous ne pouvons produire.

Et se passer de nous, elle le devra bien, demain, dans 10 ans ou 50 peut-être, mais nous avons aussi la chance de ne pas être immortels. Reste un constat simple: Merci pour ce nouveau témoignage tellement bien exprimé sur les nombreuses raisons de renoncer à ces choix de consommation inspirés et voulus par les industriels sur la mode kleenex et obsolescence volontaire. Vous aurez une espérence de vie de 30 ans voire moins, mais bon…. Qui a parlé de supprimer la technologie? Qui a parlé de supprimer la médecine?

A tous ceux qui ont un discours anthropocentré, pensez à ceci: Personnellement, je préfère crever à 40 balais dans un monde plein de diversité, de beauté et de cruauté que de finir à ans dans un hospice où chaque jour de mes 40 dernières années sera une humiliation. Me chier dessus, rien capter à ce qui se passe, être à la charge de jeunes personnes qui devraient être en train de profiter de leurs belles années, non merci. Et nous ne pourrons blâmer personne.

Partir faire une bonne rando, bivouacquer quelques nuits loins des nappes de bitumes que nous avons déversé sur nos belles terres, se rappeler ce que signifie être en vie, être un humain. Sentir le soleil, la pluie, le vent, ressentir le froid, la faim, la satiété, la fatigue, la douleur, le plaisir et le contentement.

Ni vivants ni morts, moribonds. Voilà ce que nous sommes ici, maintenant. Et à ceux qui pensent avoir déjà ressenti des choses fortes, avez-vous déjà eu à compter seulement sur vous-même?

Êtes vous capables de subvenir seul à vos besoins? Est-ce un niveau de vie acceptable? Donc il faut des pauvres pour que tu et moi aussi puisses avoir une vie de riche par rapport au niveau de vie moyen — voir qqes lignes plus haut.

Sommes nous tous incompétents? Vous pourriez au moins vérifier vos sources. Voici la page du Monsieur en question: Cela aurait, en plus, été plus exact. Une analyse aussi inquiétante mais des pistes de solutions plus acceptables: Basculement de Lester Brown agronome.

On ne peut en aucun cas prévoir ce qui va se passer. Des oiseaux de mauvais augures, il y en a depuis des millénaires. Cette vision Malthusienne des choses est dépassée depuis longtps et je ne vois pas comment certaines personnes peuvent encore y adhérer. Ah, enfin une mesure qui est logique! Sciences molles, vite dit. Il y a beaucoup de schizos dans les mathématiciens. Nous aurons controlé notre démographie, et réglé les problèmes qui en découlaient: Nous nous serons réconcilés avec nous-mêmes et avec la nature.

Tout sera non pas parfait mais mieux. Dans deux générations humaines. Nous surveillerons sérieusement les cimetières de déchets radioactifs mais bon, nous aurons vaincu nos maux et nos démons.

Donc, en deux générations à venir, nous serons devenus intelligents et nous goûterons à la joie de vivre et de partager notre petite planète avec les autres êtres vivants.

Et ce sera reparti pour une nouvelle extinction massive. La nature est ingrate. Pour ne pas ajouter de la souffrance.

Je suis un terrien vivant parmi les siens. Les Humains imaginent , pensent , créent , fabriquent des outils pour leurs survies et leurs évolutions , pourquoi cela changerait-il? Plus on avance dans la lecture, plus on comprend pourquoi rien ne changera.

A part culpabiliser le citoyen moyen qui peut, certes, faire quelques efforts mais rien résoudre à lui seul? La vie sur Terre trouvera toujours un chemin.

Elles ont pour nom: Sans bien savoir quoi faire. La déflation est probablement le scénario salvateur le plus souvent cité de nos jours. Tout montre même le contraire. Combien de lecteurs encore vivants à cette date? Ils en étaient aux chevaux et à la lampe à huile. Nous ne savons RIEN. Toutes élucubrations catastrophistes sont non seulement nulles, mais ridicules; elles déconsidèrent leurs auteurs. Merci à la censure de neutraliser les réponses un peu trop pertinentes et donc insupportables pour les sectaires illuminés.

Excellent et plein de bon sens. On aura trouvé les moyens de faire face…. Changer de civilisation sera le seul salut, la civilisation de la Raison. Et contrairement à ce que certains commentaires laissent entendre, la science a bien les moyens de nous aider à passer à travers un réchauffement globale et une raréfaction des ressources.

Peut être aussi des pistes intéressantes à explorer? Presque un troll en France! La on peut se poser des questions intéressantes. Aux adeptes de Malthus, je pose la question du choix: La stérilisation volontaire a prouvé son inefficacité en inde, la stérilisation forcée en chine…Une solution miracle et acceptable à proposer?

Mais quel rapport avec le catalogue Manufrance des Dix Commandements écolos? Sauf les papiers et cartons qui sont récupérés pour de vrai.

Quel génie, quelle ambition! Promotion des fruits et légumes, protéagineux, diminution de la consommation de céréales. De toutes façons, on est lancés. Ils utiliseront leur cerveau et auront retenu une leçon: Des points de repère! Dommage, elle détruisait une des paraboles premières du Christianisme et celle des rationalistes En réalité, celle du Christianisme à une symétrie près! Ce qui se traduit par: Et en , si M. On doit faire valoir le principe de la precaution. On peut vivre ensemble et bien.

Le monde ne peut tourner sans ingénieurs ni médecins. Ils se faisaient la guerre, parfois pour accroitre leur pouvoir, mais souvent juste pour assurer leur survie.

Pourtant, les Hommes étaient bien moins nombreux sur Terre à cette époque. Pour survivre dans la nature, il a fallu se battre. Si elle ne peut pas tout et tout de suite, à terme la Science peut quand même beaucoup. Live off the land!! En meme temps rien de bien surprenant. Où serons-nous en ? Sans doute six pieds sous terre. La vie existe sur terre depuis 3. Mais puisque ca semble irrémédiable je ne voit pas pourquoi on se priverais!

Quant aux garanties des prêts, elles sont constituées par des immeubles surévalués ou par des actions également surévaluées… L'afflux de capitaux étrangers est, de son côté, facilité par la politique monétaire expansive que mène la banque centrale japonaise pour lutter contre la déflation.

Mais les créanciers étrangers réduisent progressivement leur exposition au cours de l'année et le 2 juillet , les autorités thaïlandaises doivent laisser flotter le bath.

Le piège se referme alors sur les économies de la région: Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour des articles plus généraux, voir Crise monétaire , Crise financière et Histoire des bourses de valeurs.

Crise financière Liste en rapport avec l'économie. Article contenant un appel à traduction en anglais Portail: Espaces de noms Article Discussion.

Navigation Accueil Portails thématiques Article au hasard Contact. La dernière modification de cette page a été faite le 1 septembre à En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence. Politique de confidentialité À propos de Wikipédia Avertissements Contact Développeurs Déclaration sur les témoins cookies Version mobile.

En février , après plusieurs années de spéculations sur le cours des bulbes de tulipes aux Pays-Bas , les prix s'effondrent brusquement provoquant la ruine de nombreux spéculateurs. En , à quelques mois d'intervalle, deux crises financières interviennent en France et en Angleterre concernant les titres de compagnies exploitant les ressources du Nouveau Monde , la Compagnie des mers du Sud et la Compagnie du Mississippi de John Law.

La Révolution financière britannique est affectée. En France, elle est connue sous le nom de faillite du Système de Law et est la conséquence du taux d'endettement massif de la France en En France, le cours de la Caisse d'escompte s'effondre progressivement au printemps puis subitement durant l'été, conduisant entre-temps le Trésor royal au bord de la banqueroute et à la convocation des États généraux. La Panic of mars et avril américaine suit la création en de la The First Bank of the United States , première banque centrale américaine.

Sa cause est le lancement d'une politique massive de prêts à taux réduits causant une flambée hystérique d'emprunts, suivie d'une brusque remontée des taux, rendant les emprunteurs incapables de tenir leurs engagements et causant leur faillite en chaine.

Crise monétaire de Le 26 février , la Banque d'Angleterre , à court de réserves, décide de suspendre les paiements en espèces devant l'afflux des demandes de conversion auxquelles les banques du pays sont confrontées.

Des bruits d'invasion ont en effet conduit une foule de particuliers, fermiers et petits commerçants à retirer leurs avoirs auprès des banques de province. La banqueroute de plusieurs d'entre elles renforcera le mouvement et il en résultera ce qui est considéré comme la première panique bancaire qui affecte aussi les jeunes États-Unis. En , alors que la Grande-Bretagne est soumise au blocus de Napoléon , le système de crédit s'effondre, provoquant de nombreuses faillites.

Un an plus tôt, les États-Unis décrétaient l'embargo sur les marchandises et transactions venant de Londres et Paris, mais les causes en sont multiples au-delà du blocus lui-même. D'une part, la livre sterling, détachée de l'or pour ne pas augmenter les impôts en dépit de la situation de guerre, était minée par l'abus du crédit et par l'inflation. D'autre part, l'Angleterre était confrontée à des difficultés de recouvrement de ses ventes en Amérique du Sud.

Enfin, la politique des licences et la contrebande avaient conduit à une réduction des réserves bancaires. Le marasme qui s'ensuivit donna notamment naissance au luddisme.

La crise de est la première crise financière de grande ampleur aux États-Unis , si l'on excepte la crise bancaire de Elle marque la fin de l'expansion qui a suivi la Guerre de , dont le financement avait asséché les réserves bancaires et conduit à une suspension des paiements en espèces en Il en est résulté une inflation des émissions monétaires privées qui se sont investies dans des placements fonciers spéculatifs avant que la Banque centrale Second Bank of the United States n'engage une politique restrictive qui provoquera une vague de faillites et une profonde récession agricole et industrielle.

Crise boursière de En , à la suite de spéculations intenses sur les investissements latino-américains banques, assurances, armement de bateaux, construction de canaux De nombreuses banques font banqueroute et, dans la seule année , environ entreprises font faillite. Cette crise, qui a principalement touché la Grande-Bretagne , est l'une des premières crises boursières de l'histoire. Krach de et Panique de En , l'Angleterre connaît un nouveau krach boursier à la suite de la décision du président américain Andrew Jackson de subordonner la vente de terres d'État à un paiement en métaux précieux.

Cette décision donne un brusque coup d'arrêt à la spéculation foncière en Amérique. Les banques américaines ayant contracté des emprunts à Londres , la crise financière touche durement le Royaume-Uni et aura des répercussions jusqu'en Allemagne. Peu après, le 10 mai , la bulle spéculative éclate aux États-Unis lorsque les banques américaines suspendront leurs paiements en espèces.

Peu après, la révolution politique en France engendre une panique boursière qui entraîne une nouvelle vague de faillites. En août , la banque Ohio Life and Insurance Company , confrontée à une forte demande de crédit, suspend ses paiements.

Elle est rapidement suivie par les banques de New York , du Maryland et de Pennsylvanie , puis par d'autres banques importantes à Baltimore , Philadelphie et Boston. Le taux de l'escompte s'accroît fortement et, dans le courant de septembre, les actions de chemin de fer enregistrent une forte baisse à la Bourse de New York. La crise américaine se propage immédiatement en Angleterre sous la forme d'une crise de change qui se complique rapidement d'une crise de crédit intérieur.

Bien que moins violente, elle atteint également la France où la Bourse de Paris connaît une forte baisse. Elle est suivie d'une récession économique dans tous les pays unis par des liens monétaires, financiers et économiques. Des prises de risques considérables notamment sur le secteur ferroviaire suivent l'introduction de la responsabilité limitée en pour les companies notamment les banques. Elle est précédée d'un ralentissement boursier qui s'est propagé à travers toute l'Europe au début de l'année.

Actions , Immobilier , Banques. La Crise bancaire de mai , démarrée par un krach le 9 mai à Vienne , est née d'une spéculation immobilière effrénée qui se retourne quand l' Exposition universelle de se révèle décevante.

Berlin , dopée par loi monétaire prussienne du 4 décembre , et Paris , portée par les spéculations du Baron Haussmann , sont les plus touchées par le retour de manivelle. Les faillites de banques se multiplient, elles se méfient les unes des autres. Krach de l'Union générale. C'est une scorie du Krach de Le 19 janvier le cours des titres de la banque s'effondre provoquant sa faillite et une crise boursière et bancaire de grande ampleur essentiellement circonscrite à la France.