Articles d'experts


C'est une promesse qui date d'il y a une dizaine d'années déjà: Il n'y a pas de loi contre cela, donc nous avons des monnaies concurrentes. Durocher Économiste principal Marc Desnoyers B. La seule population recensée en permanence par des sites spécialisés tels que blockchain.

Tous les articles


La très forte consommation d'énergie de Bitcoin est liée au système de minage de nouveaux blocs par preuve de travail censé protéger le système de la fraude en l'absence d'autorité centrale.

La sécurité repose en effet sur un problème mathématique dont la solution est difficile à trouver et dont la résolution est par essence coûteuse. Pour avoir une chance d'ajouter le prochain bloc à la chaîne, les mineurs doivent en effet investir lourdement dans des fermes de serveurs pour disposer de grandes puissances de calcul [ ].

Ces fermes consomment beaucoup d'électricité pour alimenter les serveurs et les refroidir. Pour pouvoir enregistrer un nouveau bloc sur la chaîne de blocs, les mineurs doivent résoudre un problème mathématique soumis à tous ceux qui sont en compétition, et c'est le premier qui trouve une solution qui procède à l'enregistrement et gagne une rétribution en bitcoins [ note 3 ].

Comme la solution ne peut être trouvée que par essai-erreur , c'est le mineur qui est capable de faire le maximum d'essais qui a le plus de chances de gagner. L'ampleur de la consommation électrique est liée à l'intensité des calculs et au fait que ces calculs sont faits simultanément par un grand nombre de mineurs.

Elle est liée au cours de Bitcoin, car plus il est élevé, plus la rétribution augmente et plus il y a de mineurs [ ] , [ ]. La difficulté du minage a conduit les mineurs à se regrouper dans des coopératives mining pools [ ] pour combiner leurs ressources de calcul et construire plus rapidement de nouveaux blocs. La rémunération correspondant à la constitution de chaque bloc est ensuite divisée proportionnellement entre les membres, après prélèvement de frais, ce qui permet de lisser leurs revenus et les rend moins aléatoires [ ] , [ ].

Ils se trouvent en grande partie en Chine [ ] qui représente la plupart de l'énergie de hachage sur le réseau bitcoin , mais aussi en République tchèque [ ] et en Géorgie. La rémunération des activités de minage a conduit au développement de technologies toujours plus spécialisées. Les matériels les plus efficaces utilisent des circuits intégrés qui surpassent les processeurs à usage général tout en utilisant moins d'énergie [ ].

À partir de , un mineur n'utilisant pas de matériel spécialement conçu pour le minage avait une faible probabilité de couvrir ses frais d'électricité et de matériel, même en rejoignant une coopérative de minage [ ].

La chaîne de blocs du système Bitcoin est comparable à un livre public enregistrant les transactions [ ]. La seule population recensée en permanence par des sites spécialisés tels que blockchain. Leur nombre oscille autour de [ ]. Cette redondance assure la continuité de service. La plupart du temps, une bifurcation est temporaire et le protocole de construction de la chaîne de blocs la corrige au cycle suivant.

La règle utilisée par Bitcoin consiste à retenir la chaîne dont la construction des blocs qui la composent a demandé le travail le plus important.

Ce sont ainsi quelques milliers de nouvelles écritures qui sont enregistrées de façon définitive et deviennent accessibles sur les milliers de sites correspondant. La cryptographie est utilisée pour authentifier les acteurs, mais les données numériques ne sont pas chiffrées: Pour être valide, chaque transaction doit être signée, au sens cryptographique du terme, en utilisant des techniques de cryptographie asymétrique.

À cet effet, chaque adresse bitcoin constitue également l'empreinte cryptographique d'une clef publique. Toute transaction indique en entrée la référence d'une transaction précédente justifiant la disponibilité des fonds objet de la transaction et en sortie une ou plusieurs adresses bitcoin et les montants qui doivent leur être attribués.

Une transaction équilibre toujours ses entrées et ses sorties. Pour transmettre des bitcoins, un utilisateur doit signer cryptographiquement une transaction faisant référence en entrée à une ou plusieurs transactions précédentes dont le montant de sortie est suffisant pour couvrir la transaction. La clef privée utilisée pour signer cette transaction doit correspondre à la clef publique ayant précédemment reçu des bitcoins. L'utilisateur doit donc stocker de manière confidentielle et sécurisée toutes ses clefs privées.

Le fichier correspondant dans le logiciel, appelé wallet. La cryptographie permet l'authentification et la non répudiation décrite plus haut, grâce à la signature des transactions et aux fonctions à sens unique. À aucun moment le système n'assure la confidentialité ou le chiffrement des données transmises sur le réseau. Toutes les transactions sont donc en clair. La signature des transactions est effectuée en utilisant la cryptographie à courbes elliptiques, dite ECDSA.

En l'occurrence, la courbe employée est secpk1. Même si le logiciel n'utilise aucune donnée personnelle de l'utilisateur, l'anonymat n'est pas assuré: Le système Bitcoin ne chiffre aucune des données qu'il utilise. Seul le portefeuille de clefs privées est susceptible d'être chiffré par l'utilisateur, mais ceci est facultatif, relève de sa seule compétence et ne fait pas partie des spécifications du système: L'unité de compte du système Bitcoin est le bitcoin.

Le microbitcoin est parfois dénommé bit. Faisant suite à une proposition d'ajout [ ] , le consortium Unicode a accepté en novembre d'ajouter le bitcoin parmi ses caractères [ ]. Une autre particularité du Bitcoin est l'irrévocabilité d'une transaction illicite [ ].

L'utilisateur possédant des bitcoins peut accéder à ceux-ci par le biais d'une adresse spécifique et d'un mot de passe également appelé clé privée. La connaissance de la clé privée étant indispensable à la signature des transactions, les bitcoins ne peuvent être dépensés sans recourir à celle-ci. Le réseau vérifie la validité de la clé privée à l'aide de la clé publique de l'utilisateur grâce aux techniques de cryptographie asymétrique. En revanche, seule la connaissance de la clé publique d'une adresse est nécessaire pour y effectuer un dépôt.

Les bitcoins issus de différentes transactions ne peuvent être regroupés. Un utilisateur recevant plusieurs paiements conservera dans son portefeuille autant de montants différents appelés données d'entrée , même si son logiciel, pour en rendre la lecture plus aisée, procède à un affichage global. Lorsque l'utilisateur voudra les dépenser, son logiciel calculera le meilleur ensemble de données d'entrée à transférer pour minimiser la taille des données de sortie et limiter ainsi les frais de transaction.

Le paiement de frais de transaction [ ] est théoriquement facultatif [ ] , mais les mineurs déterminent l'ordre de traitement des transactions à intégrer dans les nouveaux blocs en fonction des frais de transaction offerts par les utilisateurs.

Plus un utilisateur accepte de payer des frais de transaction élevés, plus sa transaction sera traitée rapidement. En cas de frais d'un montant identique, priorité est donnée aux transactions les plus anciennes [ ]. Pour décourager la multiplication des transactions de faible montant, le logiciel applique des frais de transaction obligatoires de 0, XBT à toute transaction d'un montant inférieur à 0,01 XBT.

Plus les assemblages de données d'entrées sont importants pour réaliser une transaction, plus l'encodage de celle-ci est long à réaliser et plus les frais augmentent, tout en restant malgré tout d'un montant global très faible. L'algorithme du logiciel Bitcoin est conçu pour éviter le plus possible le regroupement de données d'entrées de montant inférieur à 0. Si le montant des bitcoins à transférer est faible ou si la transaction est récente, seul le paiement de frais de transaction permettra un traitement immédiat de celle-ci.

Chaque transaction est en effet affectée d'un ordre de priorité déterminé en fonction de son montant, de son ancienneté et de sa taille, elle-même déterminée en fonction du nombre de données d'entrée regroupées. Plus précisément, le logiciel calcule un quotient déterminé par le nombre de bitcoins à transférer multiplié par l'âge de la transaction et divisé par la taille des données d'entrées regroupées.

En dessous d'un certain quotient, la transaction ne sera traitée immédiatement qu'en contrepartie du paiement de frais de transaction. Le logiciel Bitcoin calcule en général les frais optimaux à payer pour que la transaction soit traitée à l'instant du transfert.

Ces frais varient en fonction du nombre des transactions à traiter à l'instant du transfert, mais ils restent globalement très négligeables. L'utilisateur décide seul du montant des frais de transaction qu'il est prêt à payer. La baisse progressive du montant de nouveaux bitcoins récompensant la création de nouveaux blocs sera compensée par le développement des frais de transaction [ ]. En d'autres termes, l'inventeur du système Bitcoin a cherché à définir une politique monétaire aux termes de laquelle le nombre de bitcoins ne peut excéder 21 millions d'unités au total, la vitesse de création de nouvelles unités tendant vers zéro [ ].

Un tel système monétaire est qualifié de déflationniste. Le système Bitcoin indique sur le registre public le montant de bitcoins associé à chaque adresse. Toutes les transactions enregistrées sur la chaîne de blocs sont également publiques.

L'identité des propriétaires des adresses bitcoin n'est pas publique mais peut être déterminée, par exemple par le biais des plates-formes d'échange qui enregistrent l'identité de leurs utilisateurs. Les plates-formes d'échange regroupent en général les avoirs de leurs utilisateurs sur une adresse unique et réattribuent une ligne créditrice en bitcoins à chacun de leurs utilisateurs par l'intermédiaire de leur logiciel de négociation. Les utilisateurs peuvent ainsi échanger leurs bitcoins contre d'autres crypto-monnaies ou contre des devises.

La plate-forme sécurise ses dépôts en les répartissant sur plusieurs adresses ou en les stockant "à froid" cold storage [ ] pour prévenir tout vol. Lorsqu'un utilisateur transfère ses dépôts de la plate-forme à une autre adresse, la plate-forme débite sa ligne créditrice et transfère le montant à échanger d'une de ses adresses vers l'adresse indiquée par l'utilisateur.

Des chercheurs de l'Université de Stanford et de l'Université Concordia ont montré que, pour éviter le piratage, les plates-formes d'échange de bitcoins pouvaient prouver leur solvabilité sans révéler leurs adresses à l'aide de protocoles à zéro connaissance. Il est également possible de conserver "à froid" cold storage [ ] les bitcoins sur un support numérique déconnecté du réseau, ce qui a pour effet de les protéger contre le vol, comme le serait de l'or qu'un utilisateur choisirait de conserver dans un coffre-fort.

Des chercheurs ont avancé qu'à défaut de mesures spécifiques de protection, les paiements effectués selon le protocole Bitcoin ne sont pas plus privés que les paiements par carte bancaire [ ]. Le bitcoin, en tant que monnaie virtuelle est assez inclassable.

Pour lui, comme pour les autres investissements, une prudence extrême ainsi que la conscience du risque de tout perdre sont requises [ ]. Aucune ICO n'a été enregistrée auprès de l'organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers connu sous le nom de SEC , et l'inscription et la négociation de produits négociés en bourse qui détiennent de la cryptomonnaie n'a pas été approuvé par la SEC [ ]. Des monnaies fiduciaires USD , EUR , CNY … ou des crypto-monnaies ETH , LTC … peuvent être échangées contre des bitcoins par l'intermédiaire de différentes bourses ou plates-formes d'échange spécialisées actives sur internet, en effectuant des transferts par virement bancaire.

Les frais de courtage sont généralement très faibles et les utilisateurs doivent produire un justificatif de leur identité [ ]. Des plates-formes de séquestre permettent de mettre en relation acheteurs et vendeurs afin d'échanger les bitcoins contre des espèces, des mandats de compte postaux ou des virements bancaires.

Des points de vente à sens unique permettent de payer en bitcoins, moyennant le paiement de frais, en débitant le montant correspondant en euro sur des cartes bancaires ou des cartes prépayées. Il existe enfin des distributeurs automatiques [ ] qui prélèvent une commission généralement plus importante.

Depuis novembre , les chemins de fer fédéraux suisses proposent, en liaison avec l'entreprise SweePay, l'achat de bitcoins depuis leurs distributeurs de billets de train, créant ainsi le plus grand réseau de distribution de bitcoins au monde [ ].

Certains courtiers offrent désormais la possibilité de coter le bitcoin tandis que des plates-formes offrent la possibilité d'acheter ou de vendre à découvert la crypto-monnaie ou d'utiliser l' effet de levier. Des instruments financiers complexes tels que les CFD [ ] et les fonds d'investissements [ ] se développent.

La nature juridique du bitcoin n'est pas une question uniformément tranchée [ ]. La dimension internationale du bitcoin, en regard du caractère régional des cadres juridiques Union européenne , États-Unis , Chine , notamment , écarte toute réponse juridique globale, en l'état actuel du droit [ ].

Selon la banque centrale européenne, l'importante réglementation bancaire et financière qui s'impose aux États membres de l' Union européenne ne concerne pas le bitcoin [ ].

Elle a également recommandé le 4 juillet aux institutions bancaires et financières européennes de ne pas utiliser le bitcoin ni de proposer des services autour de ce dernier. L'Algérie interdit le Bitcoin dans l'article de la loi des finances [ ]. En décembre , le gouverneur de la banque centrale d'Australie RBA a indiqué, dans une interview sur la légalité du bitcoin, que "Il n'y aurait rien pour empêcher les gens [ Il n'y a pas de loi contre cela, donc nous avons des monnaies concurrentes.

L'Australie a confirmé officiellement que le bitcoin serait traité comme de l'argent le 1 er juillet et qu'il ne serait plus soumis à une double imposition [ ]. Le ministre des Finances a indiqué que l'intervention du gouvernement en ce qui concerne le système Bitcoin ne semble pas nécessaire à l'heure actuelle. Le 5 décembre , la Banque centrale chinoise interdit aux banques locales toute transaction en bitcoin, mesure entraînant le début d'un krach sur la valeur de la monnaie virtuelle.

Le 8 janvier , le groupe chinois Ali Baba interdit les paiements en bitcoin, conformément à la nouvelle règlementation chinoise. Une circulaire du 4 septembre conduit soit à la fermeture de plateforme d'échange soit à la fin de l'acceptation de monnaies fiat. En février , le gouvernement chinois annonce vouloir renforcer l'interdiction par la censure de tous les sites internet d'échange de bitcoin chinois ou étrangers.

Le bitcoin et les crypto-monnaies sont légales et reconnues comme des instruments financiers [ ]. Aucune restriction n'existe pour la détention et l'échange de bitcoin entre particuliers. Les plates-formes d'échange doivent s'assurer de posséder au moins millions de wons coréens pour protéger les commerçants et les entreprises contre les malversations et les fraudes. Grâce à ces accords, ces plates-formes n'acceptent plus que les seuls utilisateurs dont l'identité est contrôlée par un acteur financier comme une banque.

Le rapport parlementaire du sénateur Tom Carper 3 février dresse un premier panorama des enjeux juridiques du bitcoin [ ]. Le rapport conclut à l'intérêt économique du bitcoin et à la nécessité d'en réguler le développement, afin d'en contenir les risques spécifiques.

Il n'offre pas davantage de définition juridique ferme du bitcoin. Le 26 février , le sénateur américain Joe Manchin demande l'interdiction du bitcoin aux États-Unis, en raison de sa volatilité incontrôlée et des risques qu'il soit utilisé à des fins illégales, notamment pour du blanchiment d'argent [ ]. Pour l'instant, les États-Unis considèrent que les monnaies virtuelles développées sur le modèle du bitcoin n'ont pas de valeur légale mais constituent des actifs susceptibles d'être soumis à l'impôt [ ].

Le 10 décembre , la Bourse de Chicago a institutionnalisé le Bitcoin [ ]. En France, le Code monétaire et financier prévoit que la monnaie de la France est l'euro. Un euro est divisé en cent centimes.

En France ni la loi ni la jurisprudence n'ont réglementé spécifiquement et avec clarté la nature et le régime juridique du bitcoin. Pour certains juristes, il ne s'agit pas d'une monnaie.

Pour la direction générale des finances publiques , le bitcoin est considéré comme un bien meuble , la valeur à l'achat ou à la vente et sa valeur en fin d'année fiscale faisant valeur légale [ ]. En ce cas, [Lequel? Dans les autres cas, un régime juridique serait à inventer.

Aucun texte n'écarte les transactions en bitcoins des obligations fiscales en vigueur, en particulier en matière d'imposition des bénéfices ou de collecte de la taxe sur la valeur ajoutée. Cette situation a été rappelée par l'administration fiscale, le 11 juillet [ ]. Dans un premier temps, la banque de France met en garde contre les risques présentés par le bitcoin [ ]. L' intermédiation des bitcoins par une entreprise nécessite, au préalable, un agrément en tant que prestataire de service de paiement recommandation P de l' ACPR.

Il confie une mission sur le bitcoin à Jean-Pierre Landau , ancien sous-gouverneur de la Banque de France [ ]. La banque centrale d'Indonésie n'a pas de politique détaillée pour réglementer ou interdire l'utilisation de bitcoin [ ] , [ ].

La banque centrale du Japon reconnaît officiellement le bitcoin et les crypto-monnaies comme un moyen de paiement article du PSA amendé précise que les monnaies virtuelles sont acceptées comme moyen de paiement sans qu'elles soient des monnaies légales "a means of payment that is not a legal currency" [ ].

La commission de surveillance du secteur financier a publié en février une communication reconnaissant le statut de monnaie au bitcoin et à d'autres crypto-monnaies [ ]. Une première licence de paiement bancaire a été octroyée à SnapSwap par le ministère des finances en octobre [ ]. Le gouvernement a indiqué soutenir activement le développement de cette technologie [ ].

La banque centrale de Malaisie a publié le 3 janvier une déclaration selon laquelle le bitcoin n'est pas reconnu comme ayant un cours légal en Malaisie et qu'elle ne réglementera pas les opérations en bitcoins, les utilisateurs devant connaître les risques associés à l'utilisation de ceux-ci [ ]. La banque centrale de Nouvelle-Zélande déclare: Les crypto-monnaies telles que le bitcoin sont légales et des dispositions ont été prises pour éviter le blanchiment d'argent par leur intermédiaire [ ].

Les crypto-monnaies ont été légalisées et les échanges sont réglementés par la banque centrale des Philippines [ ]. Deux premières licences ont été accordées pour des plates-formes d'échange locales en août [ ]. Lorsque des crypto-monnaies sont échangées contre des livres sterling ou d'autres monnaies fiduciaires, comme l'euro ou le dollar, aucune TVA n'est due. Toutefois, la TVA s'applique pour tous les biens et services qui pourraient être échangés contre des bitcoins.

Les profits et les pertes réalisés sur les crypto-monnaies sont assujettis à l'impôt sur les gains en capital [ ]. Le 6 février , la Russie déclare la monnaie illégale sur son territoire, arguant que la seule monnaie officielle en Russie est le rouble et qu'aucune autre monnaie ne peut légalement être utilisée dans le pays [ ].

Cependant, à partir de novembre elle a déclaré, que celui-ci n'était "pas illégal" selon le service fiscal fédéral de la Russie [ ]. En décembre , l'autorité monétaire de Singapour a affirmé que des échanges de biens et de services contre des bitcoins constituaient des échanges commerciaux à propos desquels il n'appartenait pas à l'autorité d'intervenir [ ]. En janvier , l'administration des recettes intérieures de Singapour a publié une série de lignes directrices fiscales selon lesquelles les transactions en bitcoins peuvent être considérées comme un troc si elles sont utilisées comme méthode de paiement pour des biens et des services réels.

Les entreprises qui traitent des échanges en bitcoins seront imposées en fonction de leurs niveaux de ventes [ ]. En Suisse, le Conseil fédéral a considéré que le bitcoin est une monnaie virtuelle d'un usage marginal, et qu'à ce titre il est soumis en principe à la législation des monnaies régulières.

Il recommande toutefois aux autorités et aux organisations de défense des consommateurs responsables d'appeler les utilisateurs de bitcoins à la prudence. D'après lui, l'exécution des contrats passés en monnaies virtuelles peut en principe être assurée et les infractions commises avec ces monnaies sont punissables. Par exemple, le négoce à titre professionnel de monnaies virtuelles et l'exploitation de plates-formes de négoce en Suisse entrent en principe dans le champ d'application de la loi sur le blanchiment d'argent, qui impose de vérifier l'identité du cocontractant et d'identifier l'ayant droit économique.

Toutefois, du point de vue Suisse, il n'existe pas de normes internationales réglant les monnaies virtuelles [ ] , [ ]. Le 29 juillet , la Thaïlande devient le premier pays à interdire l'utilisation du bitcoin sur son territoire après une décision de sa Banque centrale [ ] , [ ]. En , la banque centrale de Thaïlande a indiqué que le bitcoin n'était pas illégal mais a mis en garde contre son utilisation [ ].

Les crypto-monnaies comme le bitcoin ne sont pas réglementées. En décembre , le gouvernement a confirmé l'élaboration d'un cadre juridique qui devrait être achevé d'ici décembre [ ]. Diverses opinions relatives au lien réel ou supposé entre Bitcoin et terrorisme ont été soulevés. À plusieurs reprises, Bitcoin a été présenté comme un outil pouvant être utilisé pour le financement du terrorisme:. Ces allégations reliant Bitcoin et terrorisme n'ont toutefois pas été constatées par les forces de l'ordre, d'après un rapport d'Europol datant de janvier Toutefois, il est généralement admis par divers médias [Lesquels?

Dès l'origine, Bitcoin a fait l'objet de nombreuses discussions aussi bien techniques qu'économiques ou même politiques. De ces discussions, un nombre d'avantages et d'inconvénients ont été discutés [ ]. Certains de ces commentaires ne sont pas nécessairement propres au bitcoin et pourraient être appliqués à d'autres systèmes de paiement ayant des caractéristiques similaires [ ].

Toutefois, récemment, on [Qui? Ils sont faibles quand celle-ci est produite à partir d' énergies renouvelables , mais importants pour le nucléaire risques d'accidents et de pollution radioactive et les énergies fossiles réchauffement climatique et pollution de l'air.

Toutefois, de plus en plus de fermes de serveurs sont installées dans des pays au climat froid pour faciliter leur refroidissement disposant d'énergies renouvelables bon marché, comme le Canada et l'Islande [ ]. Pour le Prix Nobel d'économie américain Joseph Stiglitz , le bitcoin est une bulle qui va être très excitante tant qu'elle montera avant de redescendre.

Pour lui, elle ne sert aucune fonction socialement utile. Son succès est dû à sa capacité de contournement. De ce fait, il a le sentiment que le bitcoin devrait être interdit [ ] , [ ]. Il est dubitatif à l'aune de deux critères: S'agit-il d'une monnaie viable à long terme?

Contribue-t-elle au bien commun [ ]? En ce qui concerne la viabilité, Jean Tirole se montre notamment critique sur les Initial coin offering ICO de 3 milliards de dollars en Annoncées comme un instrument de désintermédiation financière, les ICO négligent selon lui les fondamentaux de la finance: Les bitcoins sont concentrés dans des mains privées notamment pour la fraude en général et l'évasion fiscale en particulier [ ].

Pour le gouverneur de la Banque de France , François Villeroy de Galhau , le bitcoin présente un caractère spéculatif et ne présente pas les caractéristiques d'une monnaie. Ainsi, le bitcoin n'est lié à aucune réalité économique [ ]. Umlauft [ ] , de l'université de Vienne ,. Bill Harris , ancien CEO de PayPal , déclare "Le bitcoin est la plus grande arnaque de l'histoire" [ ] , critiquant en particulier les phénomènes de pump and dump , qui consiste à manipuler le cours d'une crypto-monnaie de manière coordonnée avec un groupe de personnes afin d'acheter à bas prix, faire monter le cours pump , et revendre au plus haut dump.

La montée étant artificielle, la valeur retourne alors à son cours initial, et ceux qui ont acheté au plus haut perdent de l'argent [ ] , [ ]. Les analyses financiers sont partagés entre décrire le bitcoin comme un coup de génie ou une simple bulle spéculative [ ] , [ ] , les graphiques n'étant pas sans rappeler la tulipomanie de Plusieurs journalistes, économistes, et la banque centrale d'Estonie se sont dits préoccupés par le fait que Bitcoin puisse être un stratagème Ponzi.

En juillet , le milliardaire Howard Marks a qualifié Bitcoin de système pyramidal. Le 13 septembre , Dimon persiste et compare Bitcoin à une bulle en disant qu'il n'a d'utilité que pour les trafiquants de drogue et des pays comme la Corée du Nord. Le 22 septembre , le fonds spéculatif Blockswater a accusé JP Morgan de manipulation de marché et a déposé une plainte pour violation de l'article 12 du règlement européen relatif aux abus de marché auprès de l'Autorité suédoise de surveillance financière [ ].

Celui-ci est simple à utiliser et peut se mettre sur tous les OS y compris sur smartphone ou encore tablette. Des rapports vous montre aussi la navigation complète.

Il est possible de blacklister des adresses web ou de créer sa propre liste de sites autorisés. On peut bloquer les jeux violents, les programmes malveillants et autres applis non appropriées pour un jeune public.

Il est disponible en version gratuite pendant 30 jours. On peut aussi voir les endroits où ils passent le plus de temps. Il est également possible de géolocaliser les téléphones mobiles avec ce service. Il possède la géolocalisation du portable. Le piratage est donc fortement limité et ce genre de réseau est bien plus sécurisé que le modèle classique.

Ce sont des logiciels autonomes, optimisés pour la rapidité et très fiables. Peut-être même que la justice, les documents officiels ou les périodes électorales avec le vote reposeront bientôt sur cette fonction prometteuse.

Des scientifiques se penchent sur la création de toutes nouvelles puces révolutionnaires pour imiter le cerveau humain. Notre cerveau est une merveille et est extrêmement complexe. Des chercheurs américains ont voulu reproduire ce système dans une logique de biomimétisme. La robotique devrait particulièrement en bénéficier avec de toutes nouvelles possibilités pour les intelligences artificielles.

Pourtant, ils ne se sont pas faits tout seuls. Ces meneurs ont de grandes références littéraires et elles devraient inspirer énormément de lecteurs souhaitant avoir plus de succès dans leur travail et leur sphère privée. Chaque bouquin est un très bon livre de chevet ou à emporter partout pour se motiver et se poser les bonnes questions. Mr Stevens est un majordome ayant connu un amour contrarié. Devenir une Entreprise Leader, de Jim Collins. Comment propulser son business dans les hauteurs et connaître la gloire?

Le résultat est sans appel: Nous subissons parfois des événements totalement imprévus, malgré notre organisation en béton. Il faut apprendre à les inclure dans notre chemin et mieux: Le hasard ne doit pas être combattu, bien au contraire. Il peut même nous permettre de rebondir.

On en apprend beaucoup grâce au style simple, percutant et impertinent de cet opus.